Rechercher dans ce blog

samedi 9 février 2013

"La Liberté guidant le peuple" vandalisée par une femme irresponsable pénalement

"La liberté guidant le peuple", de Delacroix, exposée au Louvre-Lens, le 3 décembre 2012

La jeune femme de 28 ans qui avait tracé une inscription sur le célèbre tableau d'Eugène Delacroix "La liberté guidant le peuple" au Louvre Lens, ne sera pas présentée à un juge d'instruction samedi mais internée en hôpital psychiatrique.
"On s'oriente vers une hospitalisation d'office en établissement psychiatrique, compte tenu des conclusions de l'expert psychiatre mandaté par le parquet, qui a conclu à l'irresponsabilité pénale de cette dame", a déclaré à l'AFP le procureur de Béthune (Pas-de-Calais), Philippe Peyroux.
Selon l'expert,le discernement de la jeune femme de 28 ans, en garde à vue depuis jeudi et dont l'identité n'a pas été révélée, est "aboli", a précisé le procureur, joint par téléphone.
Titulaire d'un master et sans emploi, elle avait été interpellée jeudi pour avoir inscrit "AE911" au marqueur noir sur le tableau "La liberté guidant le peuple" d'Eugène Delacroix, peu avant la fermeture du musée à 18H00. Elle avait été appréhendée sur place par un agent de surveillance, aidé par un visiteur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire