Rechercher dans ce blog

mercredi 4 janvier 2012

Retour sur une année 2011 riche en actualité


Dominée par la crise économique et le printemps arabe, l'année 2011 fut riche en temps forts. FRANCE 24 vous propose de revenir sur les principaux événements qui ont fait l'actualité de l'année.

         

mardi 3 janvier 2012

Le chanteur Youssou N'Dour candidat à l'élection présidentielle

Le chanteur sénégalais Youssou N’Dour a rendu public lundi soir sa décision de se présenter à l’élection présidentielle du 26 février 2012. Il a fait acte de candidature sur la radio et la télévision Futurs Médias (RFM et TFM), des médias appartenant au groupe de presse indépendant créé par l'artiste en 2003.
Le chanteur mondialement connu avait suspendu sa carrière musicale fin novembre pour lancer son mouvement politique, « Fekke Maci Boolé », (« Je suis engagé », en wolof). Né en 1959 dans un quartier populaire de Dakar, Youssou N’Dour est connu pour être le roi du « mbalax », une musique dansante et très rythmée d’origine sénégalaise. Il s'est engagé à multiples reprises durant sa carrière, et est notamment à l’origine du concert organisé pour la libération de à Dakar en 1985.
La France a pris soin de ne pas s'immiscer dans le débat politique sénégalais. Par la voix de son ministre des Affaires étrangères, elle adopte une position de neutralité. «La France n'a pas de candidat», a déclaré mardi matin Alain Juppé ajoutant : «c'est aux Sénégalais de décider eux-mêmes dans le cadre d'élections que nous (souhaitons) les plus transparentes possible».

Journalisme : le bilan sanglant de 2011


Plus de 100 journalistes et personnels des médias sont morts victimes de violences en 2011, rapporte vendredi la Fédération internationale des journalistes (FIJ), qui exhorte le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon à agir pour protéger la profession. Avec chacun onze tués, le Pakistan, l'Irak et le Mexique ont été les pays les plus meurtriers au monde pour les journalistes cette année.
Au total, 106 journalistes et personnels des médias ont été tués en 2011, contre 94 en 2010. À cela s'ajoutent 20 journalistes tués dans des accidents ou des catastrophes naturelles, précise la FIJ, dont le siège se trouve à Bruxelles. Selon le bilan annuel de Reporters sans frontières publié mi-décembre, soixante-six journalistes ont été tués et un millier arrêtés dans le monde en 2011, une année marquée par le "Printemps arabe" et les contestations liées à la crise.