Rechercher dans ce blog

mercredi 19 juin 2013

Manifestations au Brésil : plusieurs villes abaissent le prix des transports

Manifestation à Brésil, lundi 17 juin.

Porto Alegre, Recife et d'autres grandes villes brésiliennes ont annoncé mardi 18 juin des réductions des prix des transports publics, au lendemain de manifestations massives qui ont rassemblé plus de 250 000 Brésiliens dans les rues. La baisse du prix du ticket de bus, de métro et de train est la revendication à l'origine de la mobilisation sociale depuis 10 jours, qui s'est ensuite étendue à la facture du Mondial (15 milliards de dollars, 11 milliards d'euros), à la corruption et à des demandes d'investissements dans la santé et l'éducation.

Porto Alegre le berceau du Forum social mondial, où lundi la manifestation a réuni 12 000 personnes, le ticket de bus est passé de 3,05 à 2,80 reais (de 1,07 à 0,98 euro) après le retrait d'un impôt, a indiqué le maire de la ville, José Fortunati, cité par le journal Estado de S.Paulo. Lundi, un groupe de manifestants, la majorité le visage caché par un foulard, y avaient mis le feu à un autobus, en avaient détruit un autre avant de saccager et piller des magasins. Ils avaient aussi mis le feu à des dizaines de poubelles sur la principale avenue de Porto Alegre jusqu'à l'arrivée de la police qui les avait dispersés avec des balles en caoutchouc et du gaz lacrymogène : 44 personnes avaient été interpellées.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire