Rechercher dans ce blog

lundi 27 décembre 2010

L'homme de Neandertal cuisait sa nourriture

Au musée de Neandertal, à Krapina, dans le nord de la Croatie.
Eteint il y a environ 30 000 ans, l'homme de Neandertal ne se nourrissait pas exclusivement de viande mais aussi de végétaux et cuisait sa nourriture, à l'instar de son cousin l'homme moderne, selon une étude publiée lundi 27 décembre dans les Annales de l'Académie américaine des sciences.
Selon de précédentes recherches, les Néandertaliens étaient surtout des chasseurs carnivores, ce qui aurait précipité leur extinction. Les premiers hommes modernes avec lesquels ils ont coexisté pendant quelque 10 000 ans ont pu survivre, selon l'hypothèse avancée jusqu'à présent, en s'adaptant mieux à d'autres sources de nourriture que la viande, c'est-à-dire en consommant des aliments à base de végétaux, mais aussi des poissons et des fruits de mer selon l'endroit où ils se trouvaient.
La nouvelle étude publiée dans les Annales a été effectuée à partir d'analyses de particules de nourriture enfermées dans des plaques de tartre provenant de dents fossilisées de Néandertaliens découvertes sur des sites archéologiques en Irak et en Belgique. Des chercheurs y ont découvert des grains d'amidon provenant de nombreuses plantes, dont une herbe sauvage, des traces de différents légumes, de racines et de tubercules.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire