Rechercher dans ce blog

mercredi 29 juin 2016

Ce que l’on sait de l’attentat à l’aéroport Atatürk d’Istanbul

Les secours déployés devant l’aéroport d’Atatürk.

L’aéroport international Atatürk d’Istanbul a été la cible d’un attentat-suicide dans la soirée du mardi 28 juin. Le premier ministre, Binali Yildirim, a fait état de 36 personnes tuées. Il a aussi évoqué « de nombreux blessés », sans donner de chiffre, mentionnant toutefois qu’un petit nombre se trouve dans un état grave.

Lors d’une conférence de presse, le premier ministre turc a expliqué que les assaillants étaient arrivés à l’aéroport à bord d’un taxi. Vers 22 heures (21 heures à Paris), trois kamikazes ont ouvert le feu contre des passagers avec des fusils-mitrailleurs avant de se faire exploser dans l’un des terminaux. Ni leur identité, ni leur nationalité n’ont été communiquées. Interrogé pour savoir si un quatrième assaillant aurait pu s’échapper, M. Yildirim a précisé que les autorités ne disposaient pas d’éléments confirmant cette hypothèse, mais qu’elles envisagent à ce stade toutes les possibilités.
Suspendus dans les heures qui ont suivi l’attaque, les vols ont repris vers 3 heures, mercredi (2 heures à Paris). Le premier ministre turc a rejeté toute défaillance en matière de sécurité dans l’aéroport Atatürk, l’un des plus fréquentés d’Europe et le onzième au niveau mondial.
LE MONDE.FR

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire