Rechercher dans ce blog

dimanche 28 avril 2013

A travers Lisbonne, à bord du tram numéro 28

Le tramway de la ligne 28 est l'un des plus célèbres. Il dessert les collines et le centre.

Le tramway de la ligne 28 est l'un des plus célèbres. Il dessert les collines et le centre. Trams aux fils/FlickR CC
Et si l'on mettait de côté, pendant quelques heures, les agences de notation, les chiffres du chômage et de la dette, les plans de rigueur ? Et si l'on oubliait brièvement les déboires européens, qui n'épargnent pas le Portugal, pour se laisser porter par l'aventure lisboète, le long du Tage ?

A 2 000 km de Paris, face à l'océan Atlantique, Lisbonne semble avoir échappé à la frénésie des métropoles du Nord. Ici, nul besoin de voiture ni de vélo, les ruelles de la vieille ville sont trop pentues et trop étroites, les croisements trop serrés. C'est à pied que l'on se déplace. Et quand la côte est trop forte ou le chemin trop long, il suffit de sauter dans un tramway, véritable institution qui a vu le jour en 1873. A l'époque, les premiers tramways sont tirés par des chevaux et il faudra attendre 1901 pour l'électrification. Aujourd'hui, cinq lignes, la 28 (la plus connue), la 12, la 15, la 18 et la 25, sillonnent la ville en tous sens. Chaque jour, des centaines de Lisboètes continuent d'utiliser ces wagonnets, pour se déplacer, aller travaillerfaire leurs courses, rentrer chez eux en fin de journée.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire