Rechercher dans ce blog

mardi 21 juin 2011

L'ex-président Ben Ali et son épouse condamnés par contumace à 35 ans de prison

Le procès de l'ex-président, qui a dirigé le pays d'une main de fer pendant 23 ans, s'est ouvert devant un tribunal de première instance à Tunis en l'absence de l'accusé.

L'ex-président tunisien Ben Ali et son épouse, Leïla Trabelsi, ont été condamnés par contumace, lundi 20 juin, à trente-cinq ans de prison chacun, dans un procès où il étaient poursuivis pour détournement de fonds publics. Un verdict qualifié de "plaisanterie" par l'avocat de M. Ben Ali.
Le juge Touhami Hafi a annoncé que ces peines sévères sont assorties d'amendes de 50 millions de dinars (25 millions d'euros) pour l'ex-homme fort tunisien et de 41 millions de dinars (20,5 millions d'euros) pour Mme Ben Ali. Ce jugement faisait suite à la découverte dans un palais de Sidi Bou Sai de quantités faramineuses d'argent et de bijoux de prix. La télévision publique avait montré d'imposantes liasses de dinars tunisiens et de devises étrangères empilées dans un énorme coffre, évoquant des images de "caverne d'Ali Baba".
L'ex-chef d'Etat, réfugié en Arabie saoudite, est également poursuivi pour possession illégale de drogues, d'armes et d'objets archéologiques. Pour ces trois chefs d'accusation, le verdict sera rendu le 30 juin, a précisé le juge. Un report qui devrait permettre aux avocats commis d'office de préparer la défense de M. Ben Ali.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire