Rechercher dans ce blog

jeudi 29 août 2013

L'amour déborde à la passerelle des Arts

crédits : Jean-Baptiste Gurliat/Mairie de Paris
La structure légère de la passerelle des arts disparaît sous un épais manteau scintillant de milliers de cadenas scellés sur ses grilles. 
Les "cadenas d'amour" sont des cadenas que des couples accrochent sur des ponts ou des équipements publics pour symboliser leur amour. A Paris c'est la passerelle des Arts qui est devenue le lieu privilégié des amoureux. Mais ils sont si nombreux que les grilles en sont parfois endommagées.
C'est à partir des années 2000 que cette mode s'est rapidement répandue dans toutes les villes touristiques du monde: Londres, New-York, Séoul, Paris... La tradition des « cadenas de l’amour », serait née à Pécs (Hongrie), probablement au 19e s. À l’époque, les soldats en garnison dans la ville laissaient en souvenir le cadenas qui fermait l’armoire de leur chambre.

"J'ai envie de toi..." à Paris! por mairiedeparis

À Paris, cette coutume a commencé en 2008 sur le pont des Arts et s'est étendue sur le pont de l'Archevêché, Solférino et la passerelle Simone de Beauvoir. Les cadenas comportent parfois des noms ou des inscriptions ou sont accrochés à un gros coeur en métal. Il est d'usage d'en jeter ensuite la clé dans la Seine. Cette pratique a lieu aussi au Ponte Vecchio de Florence ou au Ponte de l'Accademia de Venise et dans des lieux romantiques de la plupart des grandes villes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire